Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'anatomie, la biomécanique, la physiologie au service de l'art du chant; Arrivée à l'âge de la retraite je me sens le devoir de partager et de diffuser, gratuitement et en mode public, mon expérience et ma réflexion de kiné, psychomotricienne, chanteuse, choriste, enseignante en anatomie et physiologie du chant.

29 Nov

La leçon de chant, le divan de la Diva,

Publié par Marie Hutois  - Catégories :  #Philosophie de la musique

Résultat de recherche d'images pour "psychanalyse chant dessin"

https://parispsy.co/category/psychanalyse/

Dans la classe de chant, l'élève se heurte à ses limites, ses stéréotypes, ses croyances, ses idées fausses. Confronté à lui même, il sonde son âme et cherche sa voie tout autant que sa voix.

Mais l'apprentissage du chant est bien plus encore car le corps lui-même doit se transformer en un instrument parfait. Cette quête implique un sacrifice au sens sacré du terme. L'apprenti doit abandonner ses habitudes gestuelles, sa posture, son articulation phonatoire usuelle...tout ce qui le fait se sentir « lui-même » ...pour faire de lui un instrument qui sonne selon les critères du genre musical interprété. Tantôt le doute, la crainte, la révolte, le découragement l'assaillent, tantôt un sentiments d'orgueil, de supériorité, d'autosatisfaction.....il va falloir abandonner tout cela, ne plus devenir que le canal du son, de la musique, de la poésie, s'y abandonner . Ne plus être dans l'espace d'un chant, que ce chant. Et là un autre obstacle se dresse: la pudeur. N'est-ce pas son âme tout entière que l'élève chanteur met ainsi à nu? N'est-ce pas son être le plus profond qu'il livre en pâture à la critique du professeur, de l'accompagnateur, du jury? Et lui -même une fois devenu instrument qui sera-il encore au bout du compte? Pour se situer l'aspirant chanteur devra tendre à abandonner le piédestal de l'autosuffisance victorieuse et du vedettariat tout autant que les abîmes de la dépression afin de faire sienne la vraie Modestie

 

Et puisque nous parlons de chant et de développement laissons la parole à Mozart et Schikaneder

 

Dans son singspiel1 «Die Zauberflöte» Mozart nous parle de ce processus qui nous mène des relations infantile à la position d'un adulte libre, autonome, créatif, compatissant.

 

Dans le monde de l'enfant il n'existe que des Enfants, des Pères et des Mères.

Des Mères qui nous font exister en nous aimant ou disparaître en nous privant d'amour.2

Des Pères qui en nous nommant et en nous reconnaissant nous donnent une place mais peuvent aussi nous l'enlever par le blâme, la dégradation.

Des Mères qui nous consolent et des Pères qui font régner l'ordre et la loi.

Des Mère qui nous aident à être à l'écoute de nos besoins et des Pères qui nous apprennent à être adaptables

 

Mozart met donc en scène, quatre jeunes adultes en devenir, une Mère tout à la fois nourricière et possessive, un Père protecteur lumineux et son sombre double abusif.

 

Que nous apprends ce livret du chemin vers la quête de Soi ?

 

-Que la Grande Mère Universelle, la Reine de la nuit maintient l'homme en devenir, Papageno, dans sa béate inconscience, en le nourrissant de douceurs, de plaisir, d'ivresse( figues douces, massepain, vin) Qu'attend-t-elle en échange ? Des plumes d'oiseaux.

Elle lui fait prendre du poids, autrement dit elle le pondère 3, il lui apporte la légèreté. Beau couple symbiotique en totale dépendance.

 

-Que, pris dans les filets de son discours émotionnel cet autre homme en devenir qu'est Tamino part en héro justicier sauver Pamina sans aucun discernement, ni aucune preuve de la véracité des allégations de la Reine de la nuit...il s'enflamme sur des hypothèses, des suppositions, des interprétations...

 

-Que le monde du Père n'est pas plus brillant puisqu'il cache sous la noblesse de Zarastro, un sombre père abusif, Monostatos....

 

-Qu'on ne devient soi-même, que la transmutation de l'enfant en un adulte ne se produit, qu'en traversant les affres de la souffrance morale, les crises, symbolisées par l'épreuve de l'isolement et du silence, du feu qui consume mais transforme et de l'eau qui dissout mais régénère.

Ces crises vont nous permettre d' acquérir, si nous faisons preuve de résilience, les belles qualité de l'âge adulte que sont la discrétion, la fermeté, la patience, l' objectivité, la sagesse.

 

L'apprentissage du chant serait-il un chemin vers l'individuation ? Sans nul doute, sachant que cette quête de Soi, comme celle du sublime n'a pas de fin.

 

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

Notes et références

  1. 1Le Singspiel (au pluriel, Singspiele) est un drame musical en langue allemande, proche de l'opéra ou de l'opérette.

3Littéralement: donner du poids . Étymologie : Lat. ponderare, de pondus, poids.

Commenter cet article

À propos

L'anatomie, la biomécanique, la physiologie au service de l'art du chant; Arrivée à l'âge de la retraite je me sens le devoir de partager et de diffuser, gratuitement et en mode public, mon expérience et ma réflexion de kiné, psychomotricienne, chanteuse, choriste, enseignante en anatomie et physiologie du chant.