Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'anatomie, la biomécanique, la physiologie au service de l'art du chant; Arrivée à l'âge de la retraite je me sens le devoir de partager et de diffuser, gratuitement et en mode public, mon expérience et ma réflexion de kiné, psychomotricienne, chanteuse, choriste, enseignante en anatomie et physiologie du chant.

14 Mar

Séance 4 Page 3 Le rythme vertébral

Publié par Marie Hutois  - Catégories :  #Enseigner l'anatomie aux chanteurs.

Voir Fiche de chant n° 10" Le chant fait grandir" dans Physiologie et art du chant p. 91 et "Le rythme vertébral et la respiration" p.24

. 1. Axe du oui   2. Milieu du dos (D8)  3. Hanche . 1. Axe du oui   2. Milieu du dos (D8)  3. Hanche . 1. Axe du oui   2. Milieu du dos (D8)  3. Hanche

. 1. Axe du oui 2. Milieu du dos (D8) 3. Hanche

Visualisation

 

Les élèves sont en station debout, bien en équilibre sur leurs os.

L'animateur dirige la visualisation.

" Visualisez votre axe vertébral. Chaque vertèbre se pose sur la vertébre sous jacente. Chaque vertèbre est repoussée vers le haut par la  résistance de la vertèbre sous jacente. Tout en haut, votre tête repose sur l'Atlas et la tête est repoussée vers le haut pas la résistance de l'Atlas.

Portez votre attention sur les faces antérieures de vos vertébres, elles se situent au centre de votre tronc et de votre cou. Des muscles courent le long des faces antérieures des vertèbres votre cou, ce sont les longs du cou. Insérés sur la base du crâne devant le trou occipital les longs du cou, font exécuter le petit mouvement d'acquiescement  à la tête et la maintiennent dans cette position tant qu'ils sont contractés. Activez vos longs du cou, sentez votre nuque qui s'allonge et s'ouvre. Les petits muscles profonds de votre nuque se trouvent étirés, ils réagissent à l'étirement en tractant la vertébre sous jacente vers le haut.Une chaîne de mouvement s'enclenche de haut en bas, chaque vertébre étant tirée vers le haut par la contraction réflexe des petits muscles profonds. Sentez cette chaîne auto-grandissante subtile."  Ce mécanisme crée un manchon antigravitaire qui gaine la colonne vertébrale et la stabilise à chaque inspiration afin d'offrir un amarrage solide à la rotation costale lors de l'inspiration." C'est sur cet axe à la fois souple, solide et fiable que vous "accrocherez votre son lors de l'appui vocal."

Media didactique

Commenter cet article

À propos

L'anatomie, la biomécanique, la physiologie au service de l'art du chant; Arrivée à l'âge de la retraite je me sens le devoir de partager et de diffuser, gratuitement et en mode public, mon expérience et ma réflexion de kiné, psychomotricienne, chanteuse, choriste, enseignante en anatomie et physiologie du chant.