Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'anatomie, la biomécanique, la physiologie au service de l'art du chant; Arrivée à l'âge de la retraite je me sens le devoir de partager et de diffuser, gratuitement et en mode public, mon expérience et ma réflexion de kiné, psychomotricienne, chanteuse, choriste, enseignante en anatomie et physiologie du chant.

23 Jan

Empiler les os

Publié par Marie Hutois  - Catégories :  #Enseigner l'anatomie aux chanteurs., #Se préparer à chanter

Empiler les os

La pesanteur

L'animateur dirige la visualisation avec calme.

"Nous sommes maintenant en station verticale,

Ne changez rien à votre posture naturelle, examinez-la.

Où sentez-vous l'appui du poids de votre corps sur vos plantes des pieds?

Avez-vous l'impression d'être dans votre axe?

Votre charpente osseuse est soumise à l'effet de la pesanteur. Visualisons-la. Sentons l'effet de la pesanteur sur notre corps.

Vos pieds prennent appui sur le sol, le sol les repousse. La pesanteur et la poussée du sol s'équilibrent, vous êtes stables. L'ascenseur est immobile.

Chaque pied se présente comme un tripode osseux, délimité par le talon, la base du gros orteil ( articulation entre le métacarpe et les phalanges) et la base du petit

orteil(articulation entre le métacarpe et les phalanges). Découvrez ces deux tripodes. Ils organisent les voûtes de votre pied. Sous leurs points d'appui la peau est écrasée par l'effet de la pesanteur.

A la cheville les deux os de la jambe (tibia et péroné) sont reliés et s'articulent aux os du pied comme tenon et mortaise. La mortaise est formée par les extrémités du tibia et du péroné, ce sont vos malléoles qui émergent de part et d'autre de votre cheville. Le tenon formé par les os du pied s'encastre dans la mortaise. Remontons le long de la crête osseuse de votre tibia. Nous arrivons au genou. Le sommet du tibia se développe comme deux plateaux prêts à accueillir les deux protubérances du fémur.

Laissez vos fémur prendre appui sur les plateaux tibiaux, la mortaise des chevilles embrasser les os du pied, les os du pied repousser le sol.

Prenez contact avec l'articulation de la hanche qui se situe dans le pli de l'aine. Les têtes des fémur s'emboîtent dans les cavités que leur présente les ailes iliaques de votre bassin. Laissez votre bassin avoir confiance en vos fémur et s'y emboîter confortablement.

Passons à l'arrière de votre corps pour prendre contact avec le sacrum. Les ailes iliaques et le sacrum s'encastrent comme un bicône en plomberie. Plus le sacrum descend, plus il est serré dans les ailes iliaques. Plus les ailes iliaques se referment en arrière plus le système est solide. Laissez descendre votre sacrum.

Le sacrum s'organise à sa partie la plus haute en un plateau sur lequel se pose la première vertébre lombaire. Déposez votre vertébre sur ce plateau solide.

Déposez maintenant chaque vertébre celle du bas.

Nous arrivons à la première cervicale qui à l'instar du tibia offre deux coupelles articulaires aux tubérosités de la base du crâne. Cette articulation se trouve en regard de la bouche, et de l'attache du lobe de l'oreille.

Déposez délicatement votre tête sur votre première cervicale, elle y tient en équilibre comme une bille sur un plateau de marbre bien à niveau.

Repoussez avec douceur votre tête avec votre première cervicale.

Donc, votre tête se pose sur la première vertèbre cervicale qui la soutient, chaque vertèbre prend appui sur la précédente, le sacrum présente un plateau, une assise à la première vertébre lombaire. Sacrum et ailes iliaque s'encastrent comme un bicône, le bassin s'appuye sur les têtes de fémur, les fémurs posent leurs deux protubérances sur les plateaux tibiaux, tibias et péroné enlacent les os du pied comme tenons et mortaises. Les trois voûtes des pieds s'enracinent dans le sol .

Ne changez rien à votre posture, examinez la.

Où sentez vous l'appui du poids de votre corps sur vos plantes des pieds?

Avez-vous l'impression d'être dans votre axe?"

Il arrive très fréquemment que ce travail fasse découvrir la vraie posture axée, celle qui ne nécessite aucun effort majeur. On peut aussi observer une modification du timbre de la voix après cet exercice.

MH

© 16/01/2016

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

À propos

L'anatomie, la biomécanique, la physiologie au service de l'art du chant; Arrivée à l'âge de la retraite je me sens le devoir de partager et de diffuser, gratuitement et en mode public, mon expérience et ma réflexion de kiné, psychomotricienne, chanteuse, choriste, enseignante en anatomie et physiologie du chant.