Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'anatomie, la biomécanique, la physiologie au service de l'art du chant; Arrivée à l'âge de la retraite je me sens le devoir de partager et de diffuser, gratuitement et en mode public, mon expérience et ma réflexion de kiné, psychomotricienne, chanteuse, choriste, enseignante en anatomie et physiologie du chant.

04 Aug

La lutte vocale, l'appui, le soutien du souffle

Publié par Marie Hutois  - Catégories :  #Métaphores et images mentales anatomiques

L’art du chant impose de maintenir la position inspiratoire tout en expirant.

L' appui correspond à la sensation de pousser vers le bas en élargissant la taille pendant l'expiration chantée.

Il est dû à la double action inspiratrice du diaphragme qui, dans sa première phase, refoule les viscères vers le bas, provoquant une protrusion de l'abdomen en bas, en avant, ainsi qu'au pourtour de la taille. Dans sa deuxième phase, il soulève les côtes en prenant appui sur la barrière que lui opposent les viscères corsetés par la réaction contractile du muscle transverse de l'abdomen et du périnée(KAPANDJI)

Le soutien correspond à la sensation de contraction sous-ombilicale et de serrage du ventre.

Il est dû à la force déployée conjointement par les muscles transverses de l'abdomen, petits obliques et périnéaux lorsqu'ils s'opposent à la protrusion viscérale consécutive à l'abaissement du diaphragme.(KAPANDJI) Il en résulte une force verticale exercée de bas en haut qui repousse le diaphragme vers le haut.

 

La lutte vocale, l'appui, le soutien du souffle

La lutte vocale est le jeu, la lutte, le bras de fer entre l'appui et le soutien, entre l'inspiration et l'expiration exercées simultanément . Elle donne la sensation de gonfler une bouée autour de la taille.

La lutte vocale, l'appui, le soutien du souffle

Respiration diaphragmatique naturelle

A 7 min 35 la soufflerie. Images fabuleuses du souffle générateur de pression

 

Afin d' équilibrer idéalement appui et soutien, et ajuster finement les pressions sous et sus glottiques le Dr B. Amy de le Bretèque conseille de muser ( voiser en terme technique) en soufflant dans une paille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

nell 10/01/2017 15:46

Bonjour,
tout d'abord merci pour se blog imagé et bien fait. J'ai toutefois une interrogation concernant cette article du soutien. Il me semble avoir une petite contradiction au niveau de la sensation au niveau du ventre lorsqu'on chante la note. Je comprends bien la sensation de gonfler le ventre d'air lors de l'inspiration (sensation de gonfler une bouée autour de la taille).

C'est lors de "l'expiration chanté" qu'il est question de deux éléments en quelque sorte opposés :
1) "Le soutien correspond à la sensation de contraction sous-ombilicale et de serrage du ventre." / On a un peu l'impression que la contraction se fait vers l'intérieur (ce qui repousse le diaphragme vers le haut

2) Au début de l'article, on mentionne par rapport à l'appui qu'il s'agit d'une sensation de poussé vers le bas en élargissant la taille (donc vers l'extérieur)

Pourriez vous clarifier SVP? Peut-être que je comprends mal la distinction entre appui et soutien ;)

Marie Hutois 05/08/2017 19:17

Appui: force verticale exercée de haut en bas.
Soutien : force verticale du bas vers le haut.
Oui, le soutien repousse le diaphragme vers le haut, et l'appui repousse les viscères vers le bas. C'est ce couple de forces opposées qui permet de réguler la balance appui/soutien en permanence.

À propos

L'anatomie, la biomécanique, la physiologie au service de l'art du chant; Arrivée à l'âge de la retraite je me sens le devoir de partager et de diffuser, gratuitement et en mode public, mon expérience et ma réflexion de kiné, psychomotricienne, chanteuse, choriste, enseignante en anatomie et physiologie du chant.